Le leadership positif dans un lieu de séminaire original à Lyon l’Hermitage de Moly

La période de crise sanitaire que nous traversons pose des questions inédites au monde de l’entreprise : comment réengager les collaborateurs après une période de confinement ? Comment redonner du sens au travail après cette période de perte de repères ? Comment s’assurer de la bonne santé mentale des forces vives de l’entreprise ?

L’Hermitage de Moly, notre espace de séminaires d’entreprises, accueille, le 8 octobre prochain, Yves Le Bihan, fondateur de l’institut français du leadership positif. L’occasion pour lui de passer en revue les enseignements qu’il tire de la période de crise sanitaire pour inventer le leadership du monde d’après.

Les problématiques du monde d’après

La crise sanitaire a obligé certaines entreprises à ralentir, et d’autres à accélérer. Elle les a obligées à faire preuve d’agilité et de faculté d’adaptation, à mettre en place très rapidement des solutions, comme le déploiement total du télétravail, qui auraient nécessité en d’autres circonstances des mois de préparation.

Ces changements radicaux ont entraîné de nouveaux défis pour les leaders d’entreprise, au premier rang desquels l’attention à la santé mentale de leurs collaborateurs : comment prévenir le burn out d’un salarié qui enchaîne les réunions en visioconférence si l’on ne peut pas « débriefer » avec lui lors d’un moment informel ? Comment être sûr que tout le monde parvienne à la fois à déconnecter et à se remobiliser dans cette phase de relance ?

Le pour relever les défis de demain

Le leadership positif est fondé sur trois piliers : les neurosciences, la psychologie positive et la pleine conscience. Dans l’attention qu’il promeut, aussi bien au temps présent qu’aux individus, il présente des pistes pour améliorer le confort et la santé mentale des salariés.

Le leadership positif permet également de retrouver l’attention à soi pour le manager. Celui-ci, dans un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur, développe ensuite de l’empathie, de la gratitude, de l’équité et de l’optimisme envers ses équipes.

Ces qualités composent autant de nécessités vitales à l’heure du monde d’après. Un monde marqué par le besoin de réassurer au sein de l’entreprise sur l’utilité de chacun, de fédérer entre ceux qui sont « au front », et ceux qui restent en télétravail, et enfin de capitaliser sur l’agilité que cette crise nous a enseignée.

Yves Le Bihan, qui organise à Lyon le 15 octobre la nuit du leadership positif, explorera les bases et les bénéfices du leader positif dans cet espace de séminaire atypique à Lyon qu’est l’Hermitage de Moly lors de son intervention du 8 octobre. À travers les exemples d’entreprise et d’outils pratiques, il présentera les soft skills désormais indispensable pour prendre en compte les besoins des salariés.

Yves Le Bihan viendra avec des exemplaires de son livre best seller « Le Leader Positif » ?
les participants pourront donc se le procurer et, le cas échéant, le faire dédicacer par l’auteur.

Se procurer le livre